Marie Louise von Franz, Emma Jung - La légende du Graal

24,00 €
Délai de livraison Livraison en 10 à 15 jours selon l'éditeur
Auteur(s) : Marie Louise von Franz, Emma Jung - Titre : La légende du Graal - Broché - 2018 - A voir plus bas, la description du livre, les infos détaillées et les commentaires des lecteurs, sous réserve de disponibilité.
Quantité
Disponible à la commande, sous réserve de disponibilité chez l'éditeur.

 

Site marchand sécurisé

 

Livraisons à la carte

 

Retours autorisés

Dans la légende du Graal, « Perceval a vu le château mystérieux, le roi malade, la lance qui saigne et le Graal, mais, comme il n'a posé aucune question sur leur signification, ils disparaissent sans qu'il ait eu la moindre précision à leur sujet. » Cette scène du Graal ressemble à un rêve qui interpelle, questionne. Mais Perceval ne se sait pas en quête et ne pose aucune question, si bien qu'il devra reprendre sa route et gagner en expérience et en conscience. La légende du Graal, « merveilleuse » et « féérique », incite les chevaliers modernes que nous sommes à nous mettre en quête de « cette perle d'un grand prix […], secrète prédisposition à la totalité qui repose dans les profondeurs de l'inconscient. » À la lumière des travaux de C.G. Jung, Emma Jung et Marie-Louise von Franz nous guident à travers la forêt des symboles celtiques et chrétiens, nous parlent du Soi et du long et périlleux processus d'individuation que cette quête du Graal évoque.
Marie-Louise von Franz (1915-1998) a été l'une des plus proches collaboratrices de C.G. Jung. Avec une grande acuité de pensée et une implication de tout son être, elle a approfondi de nombreux aspects du monde intérieur. À côté d'études très fouillées sur les contes de fées, elle s'est consacrée à l'alchimie, à l'analyse du rôle des nombres, aux rapports entre la matière et la psyché et, aussi, aux liens existant entre l'individu et la collectivité.

Emma Jung-Rauschenbach (1882-1955), la femme de C.G. Jung, a su partager sa vie entre sa famille (cinq enfants sont nés de leur union) et son travail. Très vite elle s’est trouvé associée aux recherches de Jung, à ses activités. Elle devint analyste, puis, quand l’Institut C.G. Jung de Zurich s’est créé, elle y donna de nombreux cours et en fut la vice-présidente jusqu’à sa mort.
Contributeur(s) : Traducteur : Marc Hagenbourger - Traducteur : Anne Berthoud

Fiche technique

Année d'édition
2018
Type
Broché
Disponibilité
À commander